Je suis stressé … quel effet a le stress sur mon entourage?

Lorsque nous sommes stressés, notre environnement social le perçoit, bien évidemment… Comment perçoivent-ils notre état et surtout comment s’y adaptent-ils?

Le stress, c’est contagieux

Le stress est une adaptation de l’organisme à un élément de l’environnement perçu comme un danger, une menace. La personne stressée va se sentir tendue,  sera plus nerveuse, peut-être plus fermée ou plus irritable.

L’évolution de l’espèce nous a rendu particulièrement attentif aux menaces de l’environnement. C’est grâce à cette particularité que nous avons survécu. De ce fait, nous allons percevoir le stress de nos congénères. Une ambiance électrique impactera nécessairement les membres du groupe…

Une réduction des conflits

Rappelons-nous que nous sommes des animaux sociaux. Si nous sommes attentifs aux signes de stress de nos congénères, nous ne manquerons pas de nous tenir à distance de ces derniers dans les épisodes de stress aigus… si ce n’est pour les réconforter. En effet, l’homme comme l’animal évitera d’agresser un individu dont le comportement est imprévisible, c’est animal.

Il faut aussi rappeler que chaque humain n’a pas reçu le même don d’empathie dans son berceau.

Une altération de la communication

Dans les épisodes de stress, l’individu est en proie avec une tempête émotionnelle intérieure. L’impact physiologique est important. L’individu est aussi centré sur la perception de la menace… toute son énergie physique et psychique lui est consacrée. De ce fait, il est moins dans l’échange, dans la communication. Cette altération de la communication est source de malentendu. En effet, les proches ne sont pas dans la tête de la personne stressée et pourront interpréter de manière inadaptée tel ou tel comportement. A noter, que chez les femmes, c’est la libido qui sera sans doute impactée la première, ce qui peut être mal perçu par le conjoint. Par ailleurs, on aura aussi moins de rapprochement physique, moins de tendresse, moins d’attention…

Des petits défauts exacerbés

Nous avons tous des petits défauts… notre imperfection fait aussi notre charme… mais le stress a un effet “loupe” sur nos petits défauts.

Par exemple, si je suis d’un tempérament râleur… eh bien je vais encore plus râler si je suis stressé…

C’est sans doute ce qui contribue à rendre le stress difficilement supportable dans les familles. Il vous faudra donc expliquer à votre entourage votre état émotionnel et ce à quoi les proches doivent s’attendre… même si vous allez faire des efforts. Il vous faudra aussi impérativement les déculpabiliser, cela les rendra plus tolérants.

Car pour l’entourage, l’essentiel est de le savoir et donc de pouvoir décoder certains comportements. En effet, l’empathie fait des miracles et peut suffire à apaiser une personne. Si vous sentez votre conjoint stressé, vous éviterez de lui dire “T’es encore de mauvais poil aujourd’hui” mais plutôt “J’ai l’impression que tu n’es pas dans ton assiette. La journée a été difficile?”.

Offrir à l’autre un espace de parole pour exprimer ce qui a été difficile lui permet de prendre de la distance. Il ne faut pas chercher à être dans le conseil, juste dans l’écoute.

D’ailleurs, saviez vous que les couples qui ont la plus longue longévité sont ceux qui parviennent à juguler le stress extérieur dans l’espace couple.

Déstressez, vous n’êtes plus seul!

Virginie BOSSUT-HUBAUT

Psychologue spécialisée en thérapie cognitive, comportementale et émotionnelle

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *